Image
Lampe de lutrin, ©Lorenzo 2012
Lampe de lutrin
©Lorenzo 2012

Lampe de chevalet

Par Emile-Jacques Ruhlmann, décorateur français, né le 26 août 1879 à Paris et mort le 15 novembre 1933.

Historique

Cet élément comportant un réflecteur en bronze venait s’emboiter dans un pied vertical, et pouvait se régler en hauteur. C'est un élément mobile de chevalet éclairant, similaire au modèle « Haardt » (référence 2062).

Image
Salon galerie rue de Rivoli, Florence Calmard, Ruhlmann, p 238 et 240, chevalet Haardt© Camard et associés
Salon galerie rue de Rivoli, Florence Calmard, Ruhlmann, p 238 et 240, chevalet Haardt
© Camard et associés

Il pourrait provenir du bureau de Georges -Marie Haardt que Ruhlmann aménage en 1927. En 1931, Georges-Marie Haardt trouve la mort dans la croisière jaune qu’il entreprend en 1931. En souvenir, André Citroën et le fils de Haardt décident de reconstituer le décor de l’appartement du collectionneur, explorateur, au musée Citroën puis au musée des colonies. (Ruhlmann l’africain beaux-arts magazine, Emmanuel Bréon).

Informations

Inventaire
75.2003.0.175
Type
Luminaire
Date
Non renseignée
Auteur
Emile-Jacques Ruhlmann
Matériaux

Métal et ébène de Macassar

Dimensions

75.2003.0.175: l.32cm; H: 41cm; ep : 9cm

Visitez le monument