Image
Vitrine
© Lorenzo, 2012

Grande vitrine argentier « Zuccari »

Par Emile-Jacques Ruhlmann, décorateur français, né le 26 août 1879 à Paris et mort le 15 novembre 1933.

Historique

En juillet 1930, les organisateurs de l’ECI confient à Messieurs Ruhlmann et Printz la décoration des deux salons d’angle du futur musée permanent des colonies sans mobilier.
Faute de crédits, Laprade demande aux décorateurs de faire chacun dans le salon dont la décoration lui a été confié, une présentation de meubles créées par eux, sans engagement d’achat.

Ruhlmann présente en juin 1930 une série de dessins qui montre une vitrine de grande dimension, entourée de deux fauteuils « éléphant » pour respecter les proportions du salon. Le grand volume architecturé du coffre est mis en valeur par le socle en retrait et les trois éléments de bronze doré qui l’allègent.

Destinée à être présentée par Ruhlmann au titre d’« exposant » pour meubler le salon Afrique , sans garantie d’achat, pendant toute la durée de l’ECI, la vitrine fut acquise par le musée permanent des colonies le 7 juin 1932.
Le terme vitrine argentier est utilisé pour désigner un meuble vitrine où sont exposés l’argenterie et autres objets de collection.

Marques

Image
Moulage signature dos vitrine, © Palais de la Porte Dorée, 2021
Moulage signature dos vitrine
© Palais de la Porte Dorée, 2021

Une signature est visible à l’arrière sur le socle gauche : c'est une estampille au fer qui reproduit la signature manuscrite de Ruhlmann.

Informations

Type
Dispositif muséographique
Date
1930
Auteur
Emile-Jacques Ruhlmann
Matériaux

Ebène de Macassar, bronze argenté, verre

Dimensions

H. 176cm ; L. 250cm ; P. 54cm