Le Salon Afrique et le mobilier de Jacques-Emile Ruhlmann

Situé à l’angle sud-ouest du hall d’honneur, faisant pendant au salon Asie situé de l’autre côté, ce salon d’apparat avait pour fonction, pendant l’Exposition coloniale de 1931, d’accueillir le bureau de réception du ministre des Colonies, Paul Reynaud. On l’appelle le salon Afrique pour les fresques et le mobilier qui le décorent. Il fait partie des espaces classés au titre des monuments historiques du Palais de la Porte Dorée depuis 1987.

Image
Le salon Afrique
Le salon Afrique. Photo Lorenzö © Palais de la Porte Dorée

Le décor de ce salon en fait une référence du mouvement artistique de l’Art déco, qui s’est développé entre 1910 et 1940, par ses dimensions monumentales avec une surface de 90 m², son design minimaliste, la composition rigoureuse de ses lignes géométriques (l’ovale parfait du salon) et son usage de matériaux de l’univers du luxe (bronze argenté, incrustations d’ivoire et galuchat…).

La décoration du salon illustre la figure de l’ensemblier qui s’impose dans l’univers de la décoration à l’époque. Jacques-Émile Ruhlmann (1869-1933), célèbre créateur Art déco, a conçu l’ensemble du décor, pensé comme un système total, maîtrisant la totalité du processus créatif : le dessin du mobilier, celui des motifs du sol en marqueterie, le choix des matériaux pour les habillages en bois du décor, etc.

Le sol est composé d’une marqueterie en bois précieux, dont les teintes différentes (du plus foncé eu plus clair) permettent à Ruhlmann de dessiner des motifs très contrastés et géométriques. Les bois utilisés sont l’ébène du Gabon pour la partie principale de la marqueterie, agrémentée de filets en diagonale d’érable sycomore, avec les plinthes et les moulures des encadrements des portes et des fenêtres en ébène de macassar.

Le salon se démarque par l'extraordinaire mobilier de style Art déco réalisé par Jacques-Émile Ruhlmann en bois d'ébène de macassar, bois précieux qui se retrouve aussi sur les portes monumentales, ornées de cornes de phacochères. Le bureau du ministre est recouvert de cuir de galuchat (qui est issu de poissons tels que la raie ou le requin), rehaussé de filets d'ivoire, disposés eux aussi en diagonales.

Raymond Subes a conçu les deux vases monumentaux en laiton repoussé aux motifs géométriques qui font écho à la fresque.

Le salon est décoré par une fresque réalisée par le peintre lyonnais Louis Bouquet, qui illustre les apports culturels et intellectuels de l'Afrique.

En vidéo

Fichier vidéo

À lire aussi

Image
couverture du livre

Jacques Émile Ruhlmann, Florence Camard, Éditions Monelle Hayot, 2009

Cet ouvrage richement illustré permet au lecteur de s’immerger dans l’œuvre du plus célèbre créateur Art déco, qui a conçu le décor du salon Afrique du Palais de la Porte Dorée, maîtrisant la totalité du processus créatif (le dessin du mobilier, celui des motifs du sol en marqueterie, le choix des matériaux pour les habillages en bois du décor).