Image
Mobilier Dioramas MNHI
© Ph. Lebruman 2020

Diorama café et canne à sucre

Par la société Peignen (pour le meuble marché du 5 février 1931) ; la société Sormani (pour les lettres métalliques des inscriptions en partie haute du meuble - marché du 10 mars 1931) ; et Suzanne Nelson, artiste peintre, (pour le diorama - marché du 13 mars 1931).

Description

Ce grand meuble en bois est pourvu d’une vitrine décorée d’un diorama présentant la culture du caféier et de la canne à sucre. Il présente une scène de vie dans les champs. Au premier plan, à droite, une femme cueille les graines du caféier disposé en arrière-plan. A gauche de la composition, un homme dispose les feuilles de canne à sucre au sol pour les faire sécher.

Les personnages sont en plâtre avec des vêtements en textiles et ils sont fixés sur le plateau.

Le fond du décor est un panneau en contre-plaqué disposé en arc de cercle et fixé sur le plateau. Une toile est collée sur toute la surface de cet ensemble. Sur le fond, elle est peinte, tandis qu’elle est recouverte de plâtre sur le plateau afin de donner du relief au sol. Un sable blond très fin et de la terre noire ont ensuite été déposés sur le plâtre et sont totalement mobiles.

Le caféier est composé de trois plants ; les branches maintenues par des bandes de tissu peintes et les feuilles sont réalisées à partir tissu fiché sur une armature métallique. Les cannes à sucre sont constituées d’un véritable plant de canne, peint et scellée au plâtre.

Image
Avant restauration, photos des restauratrices Yveline Huguet et Solène Chatain, 2007
Avant restauration, photos des restauratrices Yveline Huguet et Solène Chatain, 2007

Historique

Il s’agit d’un diorama du début du XXème siècle, réalisé par Suzanne Nelson dans le cadre de l’exposition coloniale de 1931.

Ce diorama fait partie d’un ensemble de 8 dioramas, consacrés aux productions végétales de la section synthèse, commandé à la société Peignen pour la réalisation des meubles et à 5 artistes différents pour les dioramas.

Image
Vue galerie des produits végétaux
Vue galerie des produits végétaux
© Archives Musée du Quai Branly, PP0131272, 1931

La conception de la section des produits végétaux est confiée à Monsieur Emile Prudhomme, directeur de l’institut National d’Agronomie coloniale. L’idée directrice de la section de synthèse des produits coloniaux (animaux, végétaux, minéraux) était de présenter sous la forme d’une « leçon de chose » les enseignements les plus exacts sous une forme attrayante, au moyen de dioramas et d’échantillons.

Confiés à l'exécution d’artistes, les dioramas étaient destinés à dégager l'impression d'ensemble, à créer l'ambiance dans laquelle les différents produits sont cultivés, exploités, utilisés.

Image
Cliché avant restauration, 2007, restauratrices, Yveline Huguet et Solène Chatain
Cliché avant restauration, 2007, restauratrices, Yveline Huguet et Solène Chatain

Le diorama du café et de la canne à sucre, aussi dénommé « La canne à Sucre et le Caféier aux Antilles », fait partie de l’ensemble des 8 autres dioramas de la section produits coloniaux.  Le marché est attribué à Suzanne Nelson.

La toile de fond représente, à gauche l’amorce d’une plantation de caféiers, au moment de la fructification. Au centre, une sucrerie coloniale en plein travail, où des charrettes et un Decauville amènent des tiges de Canne à Sucre fraichement coupées. Sur la droite, aspect d’une plantation de cannes au moment de la coupe. Ouvriers abattant les cannes, véhicules en chargement pour transport de la récolte à l’usine. A gauche, au 1er plan, un caféier artificiel du type café d’Arabie en pleine fructification dont une ouvrière antillaise cueille les fruits mûrs. A ses pieds, une corbeille avec des cerise de café. Adroite, au 1er plan devant la toile de fond, quelques cannes à sucre artificielles. A proximité un ouvrier ramasse une brassée de tiges débarrassées de leurs feuilles pour les porter aux charrettes.

Image
Mobilier Dioramas MNHI
Mobilier Dioramas MNHI
© Ph. Lebruman 2020

Ce diorama permettait de comprendre la coupe de la canne dans les colonies sucrières (Guadeloupe, Martinique et Réunion). Il rappelait en même temps que la Guadeloupe produisait également du café.

Image
le sucre panneau rétroéclairé © Philippe Lebruman,  2019
Le sucre panneau rétroéclairé
© Philippe Lebruman, 2019

Entourant le diorama, des panneaux lumineux documentaires et des vitrines présentaient de grands échantillons botaniques donnant une idée de l’aspect des plantes exploitées.  Le visiteur pouvait ainsi observer toutes les phases de la culture et de l’utilisation des produits.

Cette section est restée en place jusqu’à la transformation du musée de la France d’outre-mer en musée des arts d’Afrique et d’Océanie ; elle n’a pas été réouverte au public depuis 1960.

Informations

Inventaire
AF 5729
Type
Diorama
Date
2021
Auteur
Peignen - Sormani - Suzanne Nelson
Matériaux

Pour le mobilier : éclairés intérieurement toutes les menuiseries des dioramas ont été exécutés en acajou colonial verni au tampon.

Pour le décor : toile peinte à l’huile, bois contreplaqué polychrome, textiles, bois, contre-plaqué peint, vannerie, sable blond fin, terre noire et grains de café

Dimensions

meuble : H : 350 cm la : 300 cm, prof 130 cm ; vitrine : H : 210 cm, la : 250 cm, ht : 210 cm